Reconnaître son AgathaRuizdelaPrada-o-lisme

«Bonjour. Je m’appelle Missk (Karine pour les intimes) et je suis AgathaRuizdelaPrada-o-lic». Je sais, je sais. Vous, vous le saviez depuis longtemps. Vous avez commencé à vous en douter en voyant mon sourire béat sur les photos prises lors de l’expo Un Jardin de Corazon que je suis allée voir à des kilomètres et des kilomètres un dimanche après-midi de l’automne 2009 (aller-retour le même jour). Puis vous en avez eu la confirmation lorsque vous avez compris que j’avais VRAIMENT payé un prix de (presque) fou (de folle?) pour me procurer une paire de SES lunettes fumées, à Barcelone en mai dernier. On ne peut tout de même pas nier qu’elles sont craquantes avec leurs mignons demi-coeurs sur les côtés:

Cela dit, moi, je ne suis peut-être pas aussi vite que vous parce que je viens tout juste de le réaliser. Il faut dire que jusqu’à maintenant, mes «crises» Agatha Ruiz de la Prada (ARP pour les intimes) restaient espacées.

Une incontrôlable envie d’aller au Champigny – euh… Renaud-Bray – voir et acheter un peu compulsivement – disons le – ses cahiers et autres éléments de papeterie quand j’étais au Québec (et que c’était encore ouvert 7/7 jusqu’à minuit – le bon «vieux» temps). Une toujours aussi incontrôlable envie de visiter sa boutique de Madrid. Un petit détour qui occasionna quelques «coins-de-rues/kilomètres/ »on-arrive-tu câlisse »…» de marche avec un M. Paul (im)patient. Quelques – à partir de combien «quelques» devient «plusieurs»? – allers-retours seule à sa boutique de Paris. Non mais une fille comprend quand même vite… Et la visite de l’expo de Roubaix – toujours avec «M. Paul-on-arrives-tu-câl…». Une fille ne comprend peut-être pas SI vite en fait. Mais sans plus.

Sans plus, sauf que… Après des mois d’abstinence, je viens d’aller visiter le blogue d’Agatha – juste pour voir. Et je vois. Me voilà d’ailleurs prise d’une irrépressible envie de publier sur Facebook –  lien après lien – TOUT ce que je vois, ce que je lis, ce que j’ai manqué sur son blogue depuis quelques mois. Prise de court devant cette pulsion, j’ai décidé de la canaliser dans un billet de blogue…

Il y a les photos prises pour le magazine mexicain Blancopop, que je trouve sublimes:

Pour voir toute la série de photo, c’est par ici!

Il y a également ses Love Sofas que j’imagine très bien trôner au milieu de mon salon:

Je croquerais également goulument dans le tataki créé à son effigie:

Je termine avec deux petites vidéos qui présentent ses créations pour 2011:

 

0 Responses to “Reconnaître son AgathaRuizdelaPrada-o-lisme”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mars 2011
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Pendant ce temps sur Twitter…

Paperblog

%d blogueurs aiment cette page :