Posts Tagged 'Barcelone'

Reconnaître son AgathaRuizdelaPrada-o-lisme

«Bonjour. Je m’appelle Missk (Karine pour les intimes) et je suis AgathaRuizdelaPrada-o-lic». Je sais, je sais. Vous, vous le saviez depuis longtemps. Vous avez commencé à vous en douter en voyant mon sourire béat sur les photos prises lors de l’expo Un Jardin de Corazon que je suis allée voir à des kilomètres et des kilomètres un dimanche après-midi de l’automne 2009 (aller-retour le même jour). Puis vous en avez eu la confirmation lorsque vous avez compris que j’avais VRAIMENT payé un prix de (presque) fou (de folle?) pour me procurer une paire de SES lunettes fumées, à Barcelone en mai dernier. On ne peut tout de même pas nier qu’elles sont craquantes avec leurs mignons demi-coeurs sur les côtés:

Cela dit, moi, je ne suis peut-être pas aussi vite que vous parce que je viens tout juste de le réaliser. Il faut dire que jusqu’à maintenant, mes «crises» Agatha Ruiz de la Prada (ARP pour les intimes) restaient espacées.

Une incontrôlable envie d’aller au Champigny – euh… Renaud-Bray – voir et acheter un peu compulsivement – disons le – ses cahiers et autres éléments de papeterie quand j’étais au Québec (et que c’était encore ouvert 7/7 jusqu’à minuit – le bon «vieux» temps). Une toujours aussi incontrôlable envie de visiter sa boutique de Madrid. Un petit détour qui occasionna quelques «coins-de-rues/kilomètres/ »on-arrive-tu câlisse »…» de marche avec un M. Paul (im)patient. Quelques – à partir de combien «quelques» devient «plusieurs»? – allers-retours seule à sa boutique de Paris. Non mais une fille comprend quand même vite… Et la visite de l’expo de Roubaix – toujours avec «M. Paul-on-arrives-tu-câl…». Une fille ne comprend peut-être pas SI vite en fait. Mais sans plus.

Sans plus, sauf que… Après des mois d’abstinence, je viens d’aller visiter le blogue d’Agatha – juste pour voir. Et je vois. Me voilà d’ailleurs prise d’une irrépressible envie de publier sur Facebook –  lien après lien – TOUT ce que je vois, ce que je lis, ce que j’ai manqué sur son blogue depuis quelques mois. Prise de court devant cette pulsion, j’ai décidé de la canaliser dans un billet de blogue…

Il y a les photos prises pour le magazine mexicain Blancopop, que je trouve sublimes:

Pour voir toute la série de photo, c’est par ici!

Il y a également ses Love Sofas que j’imagine très bien trôner au milieu de mon salon:

Je croquerais également goulument dans le tataki créé à son effigie:

Je termine avec deux petites vidéos qui présentent ses créations pour 2011:

 

Publicités

Plus jamais sans mes lunettes (roses)

Vous le savez, tout au long de l’année dernière, j’ai parcouru/découvert/apprécié/ quelques villes européennes. Elles étaient toutes magnifiques, chacune à sa façon.

Pour chaque nouvelle ville, avant de partir, j’ai pris soin de m’informer, d’acheter des guides, de googler pour trouver des blogues d’«expats» qui avaient déjà assez défriché ces endroits pour m’en faire découvrir un deuxième degré d’attraits… Pour chacune des destinations visitées, j’ai mis mes lunettes (roses) de touriste (mais pas-de-sandales-bas-blancs) et ai apprécié, goûté, savouré, les moindres (ainsi que les non moindres) détails.

Si je prends Barcelone, par exemple (Ahhhhhh! Barcelone!). J’y ai vu les grands classiques:

La Sagrada Familia d'Antoni Gaudí, à Barcelone

Le Parc Güell, Barcelone

Mais également des attraits plus méconnus. Souvent, ces derniers m’aparaissaient soudainement comme de belles surprises au détour d’une rue. Comme cette sculpture, croisée en rentrant de la plage.

David & Goliath d'Antoni Liena

Ou ce petit poisson du Canadien Frank Ghery – dont j’ai entre autres déjà parlé ici et ici – qui veille sur la plage de Barcelone:

Sans parler de ce sympathique cul géant, planté dans le parc de Carles I:

Ou encore cette façade Gaudiesque. N’est-elle pas magnifique lorsqu’elle revêt sa lumineuse robe de nuit:

De retour à Montréal depuis maintenant quelques mois, j’ai pris une importante décision: je ne sors (presque) plus sans mes lunettes (roses) de touriste. Même ici.

Résultat? De belles surprises montréalaises au détour de rues par lesquelles je suis pourtant passée maintes fois, jadis.

Comme l’église Saint-Edouard, à deux pas de mon nouveau chez-moi, qui m’a fait un clin d’oeil lumineux quand je suis rentrée hier soir.

Ou l’église Saint-Enfant-Jésus qui veille sur le Parc Lahaie, juste à côté de l’appartement où j’ai habité quelques mois. Ici envoûtée par la magie d’un soir de pleine lune.

À la mi-décembre, alors que je marchais vers un quelconque débit de boisson en compagnie de M. Paul (alors en visite dans son pays natal), nous avons eu droit à un magnifique spectacle de feux d’artifices au bout de la rue sur laquelle nous marchions.

L’an passé, je vous avais aussi parlé de ces murales, qu’on retrouve un peu partout dans Montréal. J’ai bien hâte de découvrir les «crus 2010» et celles que je n’ai pas encore vues:

 

J’espère ne jamais égarer mes lunettes (roses). Parce que vraiment, j’adore les surprises!

Je vois la vie avec les lunettes d’Agatha Ruiz de la Prada!

Ça y est! L’aventure Espadrilles & Champagne est terminée! Snif. Enfin, pas tout à fait. Mini-snif. Mettons. Parce que le VOYAGE est bel et bien terminé, mais l’aventure se poursuit! Oui, oui! Marie-Julie, Gina et moi puiserons dans nos souvenirs (et nos notes) et continuerons à écrire des billets résumant les mille et un aspects de cet agréable périple de filles jusqu’à la fin mai!

Cela dit, je suis allée passer le dernier week-end à Barcelone, question de me reposer quelques jours (!) avant de me replonger dans cette aventure. Barcelone. Ma ville préférée dans mon pays préféré. Ça aurait pu être Ze deception of my life. Ce fut plutôt Ze confirmation que j’adore cette ville. Ce pays. Le mode de vie. La langue. La bouffe. Le vin. La littérature. La mode. Les chaussures. Les sacs (j’en ai acheté trois!). Les El Corte Inglès. TOUT! C’est d’ailleurs au El Corte Ingles que j’ai acheté mes superbes lunettes de soleil Agatha Ruiz de la Prada. Du coup, je me suis rappelée que si je vous ai déjà parlé d’elle et de mon importance dans son chiffre d’affaires, je ne vous ai jamais parlé de son expo que je suis allée voir à la Piscine de Roubaix (un musée à visiter!), tout près de Lille, en 2009.

Lille. La dernière halte d’Espadrilles & Champagne. Ne trouvez-vous pas que c’est là une magnifique façon de boucler la boucle (surtout si elle est conçue par Agatha Ruiz de la Prada)?

Croyez moi, l’expo que j’ai vue en 2009 était une magnifique expo «petit cri» (de Karine)! Elle n’est peut-être plus à l’affiche, mais en voici quelques images, questions que vous puissiez en profiter un poquito… Bienvenue dans ce jardin de corazones!

Vous voyez à quel point j'étais heureuse de pouvoir visiter cette expo? Joie!

Karine, l'air contemplatif, au Jardin des Merveilles (d'Agatha)!

Ça y est? Vous êtes sous le charme? Alors, voici probablement venu le moment de vous montrer les fameuses lunettes (somme toute simples et discrètes) achetées à Barcelone. Prêts?


octobre 2017
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Pendant ce temps sur Twitter…

Paperblog

%d blogueurs aiment cette page :